Dans lequel le Moon Milk mène finalement Phileas sur les terres de l’ashwagandha

C’est un drôle de voyage que vient de faire Phileas. Une fois n’est pas coutume, notre aventurier n’a pourtant pas bougé de chez lui. Au contraire, fatigué par ses pérégrinations sur les routes du thé, du café et du cacao, il avait décidé de se poser un peu. De se reposer même, comme on dit. Drôle de concept quand on a la bougeotte. Mais certainement une bonne idée quand on a… euh, plus vingt ans. Décalage horaire et idées plein la tête, se reposer n’est pas chose facile pour un globe-trotter de sa trempe. Et particulièrement, trouver le sommeil. C’est un exercice délicat pour beaucoup d’entre nous, Phileas compris.

Nous le retrouvons donc dans un décor très peu exotique, en train de tourner en rond et compter les moutons. On aimerait vous faire croire que Phileas a trouvé la solution dans un vieux grimoire. Mais au risque de faire tomber un mythe, c’est dans ses souvenirs, internet et un pot d’Ashwagandha qu’il a eu l’illumination.    

Où le Moon Milk raconte une histoire,

Ayurveda ou le secret des épices

En fin connaisseur des plantes, des épices et du monde, Phileas connaît bien les préceptes de l’Ayurveda. Cette médecine indienne ancestrale envisage l’homme dans sa globalité, à la fois corps et esprit. La recherche de l’équilibre et du bien-être s’articule autour de la pratique de la diététique, de la phytothérapie mais également de la méditation et du yoga. Les plantes et les épices tiennent donc une place centrale dans cette médecine ayurvédique qui tire profit de leurs propriétés – souvent méconnues et ignorées dans nos sociétés occidentales.

A l’occasion de voyages en Inde, on lui avait d’ailleurs parlé d’une boisson magique qui aide à trouver le sommeil. Une histoire de lune, de lait et d’Ashwagandha. Ah oui, le Moon Milk !

Après avoir remis la main sur la recette – et les nombreuses variantes que l’on trouve sur la toile- , Phileas se dit finalement que cette variante indienne de l’infusion « nuit tranquille » n’a peut-être rien de chimérique. 

Berce Phileas de ces effluves d’Ashwagandha et de cardamome,

L’ashwagandha, l’élément central du Moon Milk

Ni une, ni deux, Phileas se met aux fourneaux. Du lait d’amande, une pincée de cannelle et de gingembre, quelques graines de cardamome, sans oublier l’ingrédient secret : l’ashwagandha.

Evidemment, c’est astucieux conclue Phileas. La whitania somnifera (nom latin d’Ashwagandha) porte bien son nom. Elle est très appréciée en médecine ayurvédique pour rééquilibrer le système nerveux et combattre le stress et la fatigue. La cannelle et la cardamome quant à elles favorisent la digestion et la circulation sanguine : deux paramètres à prendre en compte pour une bonne nuit de sommeil. Le gingembre enfin, agit efficacement sur l’anxiété et calme les esprits. Astucieux, vraiment, ce breuvage apaisant et soporifique !

Le mélange prêt, une cuillère de miel adoucit l’ensemble. Riche en tryptophane, il favorise la nuit venue la synthétisation de la mélatonine, l’hormone du sommeil. Il se dégage maintenant un parfum doux et épicé aux effluves de gingembre et de cardamome. Phileas en a les paupières qui tombent et l’esprit qui vagabonde entre l’Inde et son lit. 

Et le mène dans les bras de Morphée

Souvenir du périple d’un lointain cousin en Inde

Le Moon Milk fait son office. Une première escale vers le lit puis quelques minutes plus tard, l’infusion l’emmène vers son terminus ; l’Inde. Terre d’épices et de saveurs aux mille couleurs, mais pas seulement ! C’est également une terre de savoir ancestral sur l’usage des plantes et des épices au service du bien-être. Inspirant… En se réveillant, Phileas se dit que l’Inde et l’ayurveda ne lui ont pas encore révélé tous ses secrets. Cela tombe très bien, Phileas aime débusquer les secrets. Et il a passé une bonne nuit de sommeil. Jamais voyage n’a été si reposant !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*